Banne année

 Par Lucas Gambard et Quentin Cendre-Malinas

Non, vous n'avez pas mal lu. Non, ce n'est pas une faute de frappe. En cette nouvelle année 2021, nous espérons que tout le monde va bien et que la crise sobrement genrée LA covid-19 (pourquoi ... et bien parce que) ne vous a pas trop touchée. La culture encore une fois bien massacrée à coup de confinements sans solutions de secours pour les acteurs des arts, nous voilà revenus à la case départ après tant d'efforts. Bon, arrêtons avec le coronavirus, sinon on va y passer tout l'article. A partir de ces lignes, cette chronique est garantie gestes barrières et masquée, pas une seule allusion à cette crise n'y sera faite.

Avec ce nouveau format web, nous vous proposons, en plus des informations sur les concerts, d’être directement redirigé vers l’institution qui l'organise. Nous vous proposons également quelques extraits audio pour parfaire votre avis sur les concerts en question. Toujours nos sept catégories : Musique Symphonique, Musique Lyrique, Musique de Chambre, Musique Contemporaine et Créations, Ouvertures Culturelles, Jazz et Musiques du Monde et notre coup de coeur. Aidez-vous de la case suivante pour naviguer dans la liste. 

Bonne Lecture

Coup de Coeur

Symphonie Alpestre

Orchestre National de Lyon

Direction : Nikolaj Szeps-Znaider

Piano : Nelson Freire

Robert Schumann

Ouverture de Manfred 

Edvard Grieg

Concerto pour Piano

Richard Strauss 

Une Symphonie Alpestre

18 février 2021

Salle Pierre Boulez - Philharmonie de Paris 

Tarifs : à partir de 10€

Un programme cinq étoiles à la Philharmonie de Paris pour ce concert, sous la baguette de Nikolaj Szeps-Znaider avec Nelson Freire au piano. Trois grandes œuvres romantiques qui impressionnent chacune par leur ampleur, et dont le point culminant, une symphonie alpestre de Strauss et son effectif dantesque, nous transporte à travers une expédition d’alpinisme mouvementée. Précédée du très brillant concerto pour piano de Grieg et par l’ouverture Manfred de Schumann, le concert rendra pleinement justice aux écoles symphoniques germaniques et norvégiennes du XIXe, le tout orchestré par le nouveau directeur de l'Orchestre National de Lyon, en visite à la Philharmonie de Paris pour l’occasion. Un concert à voir pour tous les amoureux de l’orchestre romantique et son évolution extrême.

©2020 Le Nouveau Ménestrel

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc

+33 6 51 04 54 91